60 456 - LA NEUVILLE ROY
(Oise)

Écartelé: au 1er de tenné à huit fleurs de lis d'or ordonnées 3, 2 et 3, au 2e de gueules à trois maillets d'or, au 3e de gueules au lion d'argent, au 4e d'argent fretté de gueules; sur le tout un écu en bannière, d'azur à trois écrevisses d'or posées en pal, rangées en fasce, celle du milieu renversée.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Les plaques de rues de la commune de La Neuville-Roy (Laneuvilleroy jusqu'en 2004), installées avant 1980, ne montrent pas sur-le-tout cet "écu en bannière" aux écrevisses qu'on voit depuis peu sur les panneaux à l'entrée du village.
Ces anciennes plaques présentent, au premier quartier, un champ d'azur. Mais ce champ d'azur, sur certaines plaques, a rouillé, d'où sans doute la confusion qu'on remarque sur les armes actuelles. Au prix de quelques "changements" (l'azur devenu tenné, ou "marron"), ce premier quartier évoque le fait que Philippe Auguste (+1223) fit construire le fort du lieu, à la limite nord de son domaine. On devrait y voir alors: d'azur semé de fleurs de lis d'or. Le roi donna à la localité la seconde partie de son nom: "Roy".
Les trois maillets peuvent rappeler, avec changement de couleurs, les armes de la famille De Mailly; Jeannet de Mailly, chevalier de l'ordre du roi, chambellan de Charles VIII et Louis XII, mort en 1505, fut seigneur de La Neuville-Roy et de la Tour du Pré. Les De Mailly portaient d'or à trois maillets de sinople.
"De gueules au lion d'argent": ce sont les armes des Du Pas de Feuquières; le marquis de Feuquières fut, en 1789, le dernier seigneur du lieu.
D'argent fretté de gueules sont, en Picardie, les armes des De Soyécourt. La maison de Soyécourt était seigneur du lieu au 17e siècle; Charles-Maximillien de Soyécourt, comte de Tilloloy, grand veneur de France en 1669, était baron de La Neuville (voir Tilloloy et Soyécourt).
Quant au blason "en bannière" (qui n'a effectivement pas de pointe) à trois écrevisses, ajouté très récemment, l'énigme reste à résoudre. Elle ne correspond pas à un blason populaire, et il ne coule pas de rivière à La Neuville.
(Jacques Dulphy)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Bulletin municipal, 2013.



Panneau récent à l'entrée du village.
(Photo Jacques Dulphy, 2015)



Blason au fronton de la mairie.
(Photo Jacques Dulphy, 2015)



Plaque de rue ancienne (fin des années 70).
(Photo Jacques Dulphy, 2015)



Plaque de rue ancienne (détail).
(Photo Jacques Dulphy, 2015)

* * *

Sources: BM PR SI

Mise(s) à jour:
09/02/2015 Ajout d'un commentaire, d'un lien et de quatre documents.
21/03/2014 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright