88 304 - MIRECOURT
Chef lieu de canton (Vosges)

(1811) D'azur à la bande d'or; au franc-canton (quartier) senestre de gueules chargé de la lettre capitale N d'argent surmontée d'une étoile rayonnante du même.

Variante (ancien): De sinople à la fasce d'or.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

C'est Napoléon 1er qui octroya ces armes à Mirecourt, le 2 Août 1811, à la demande expresse du conseil municipal dirigé par le Sieur Thirion, maire de la ville. Le franc quartier à senestre indique, dans le code héraldique impérial, une ville de troisième ordre. Les villes de premier ordre ou "les bonnes villes" portaient un chef de gueules chargé de trois abeilles d'or et les villes de deuxième ordre portaient le franc quartier d'azur chargé d'un N surmonté de l'étoile à dextre. Les ornements extérieurs étaient eux aussi réglementés et la ville de Mirecourt a conservé ceux réservés aux villes de troisième ordre, à savoir: une corbeille d'argent remplie de gerbes d'or pour cimier, à laquelle sont attachés deux festons servant de lambrequins, l'un à dextre d'olivier, l'autre à senestre de chêne de sinople, noués de bandelettes de gueules.
On remarquera que Mirecourt, à travers les vicissitudes politiques, conservera un blason impérial alors qu'elle possédait avant la Révolution un écu de sinople à la fasce d'or. Elle aurait pu charger cet écu du franc quartier des villes de troisième ordre durant l'Empire et le supprimer à la Restauration; c'est ce que fit sa voisine, Neufchâteau. (UCGL)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Jumelage. Site de la commune, 2015.



Carte postale, détail.

* * *

Sources: SI UC

Mise(s) à jour:
22/09/2015 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright