55 212 - GIRAUVOISIN
(Meuse)

(2015) De gueules à deux lances de tournoi hautes d'or en chef, passées en sautoir, surmontées d'une quartefeuille d'or boutonnée du même et, en pointe, d'une grue, hardie et éployée d'argent, soutenue d'une trangle ondée et abaissée du même.

Décorations:
Croix de guerre 1914 1918.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Création Robert André Louis.
Adopté le 16 décembre 2015.
Les lances et la grue hardie illustrent le toponyme Girauvoisin autrefois Gerardi- vicinum - Gérard: ger = lance et hard = intrépide, hardi et vicinum = voisin (la grue et les lances sont voisins dans l'écu) ou hameau.
Croisées en sautoir, les lances dessinent une croix de St André, le patron de la paroisse.
La trangle ondule comme le ruisseau de Béquillon et comme celui de Pinceron. Ils prennent leurs sources sur le finage avant de rejoindre le Rupt de Mad. Leurs courants faisaient jadis tourner un moulin.
La quartefeuille est ici une fleur de navette; elle évoque l’huilerie, installée jadis au centre du village qui broyait surtout des grains de navette.
La grue représente les grues cendrées qui, en migrant, font étape sur le finage du village
Les rameaux de hêtre sont ceux des forêts environnantes.
Le pampre est celui des vignes renommées jadis dans le village.
(Robert André Louis)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Dessin de Robert André Louis.
(Aimablement transmis par son auteur)



Article de presse L'Est Républicain du 27 février 2016 (site du journal).

* * *

Sources: AO TR CL

Mise(s) à jour:
08/03/2019 Ajout d'un lien.
27/02/2016 Ajout d'un document.
18/12/2015 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright