80 221 - CRAMONT
(Somme)

De sinople à la croix d'or chargée de cinq coquilles d'argent.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Le choix d'un blason pour Cramont semble marqué d'une succession d'incompréhensions, ou d'erreurs.
En 1988, M. Pierre Damlencourt, maire, s'informe auprès des Archives Départementales de l'existence ou non d'un blason pour sa commune, car il voudrait le faire figurer sur les documents communaux et les plaques de rues.
On lui conseille de reprendre les armes des de Boubers, car Marie (ou Mariette de Boubers), épouse de Jacques du Hamel de Bellenglise, en fut seigneur au début du XVIe siècle. On lui conseille donc une croix, cinq coquilles. La mode est au sinople, on choisit donc une croix de sinople pour ne pas copier exactement les armes des "grands" Boubers, qui sont: d'or à la croix de sable chargée de cinq coquilles d'or.
Or, ces Boubers-là sont les seigneurs de Bernâtre, le village voisins, et sont issus de la plus vieille noblesse du Ponthieu. Tandis que Marie (ou Mariette) de Boubers, de Cramont, est issue d'une autre famille, plus modeste, originaire de Saint-Riquier, et portant un autre blason. Mais tant pis, le choix est fait. Et le blason aux coquilles apparaît pour la première fois sur le programme de la fête locale de juillet 1989.
Deuxième erreur: lors de la commande des plaques de rues, vers 1992, le sinople de la croix devient le sinople du champ, et les coquilles se retrouvent en enquerre sur la croix d'argent. Tant pis encore, l'erreur est validée. Et Cramont porte désormais, et fait usage, sans délibération pour autant, de sinople à la croix d'or chargée de cinq coquilles (soudées) d'argent.
(Jacques Dulphy)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Plaque de rue.
(Photo Jacques Dulphy, 2011)

* * *

Sources: PR

Mise(s) à jour:
07/06/2011 Modification des émaux
11/02/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright