62 376 - GONNEHEM
(Pas de Calais)

(1991) D'azur au pal cousu de gueules accompagné en chef de deux fleurs de lis d'or et brochant en pointe sur un soleil du même, à la fasce d'or chargée d'un fouan [= taupe] de sable, surbrochant le tout.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Création Cécile Briscay.
Adopté le 9 novembre 1991.
Fouans (ou taupes) était le sobriquet des habitants de la commune.

Armorial du Pas-de-Calais, tome II, P. Bréemersch, J-Y. Léopold, p. 26.

C'est une jeune habitante de Gonnehem, Cécile Brisay, alors âgée de 15 ans, qui a dessiné en 1991 les armes de la commune, adoptées officiellement le 9 novembre de la même année.
Ces armes, fautives par enquerre, sont aux couleurs de l'Artois. La taupe évoque le blason populaire de "chés fouans" (les taupes, en picard) qui est encore donné aux habitants de la localité, peut-être parce qu'aux temps des guerres ils se cachaient sous terre, ou selon d'autres parce que les habitants avaient la peau mate. La taupe est devenue la mascotte de Gonnehem; pas étonnant qu'on la retrouve sur ses armes. Les fleurs de lis (peut-être empruntées au blason d'Artois), le soleil et le pal de gueules n'ont pas d'explication précise.
(Jacques Dulphy)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


PLU, Notice explicative. (2013)

* * *

Sources: AD

Mise(s) à jour:
28/02/2017 Ajout d'un commentaire.
26/07/2013 Ajout d'un document.
13/03/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright