62 100 - BEAURAINVILLE
(Pas de Calais)

Écartelé: aux 1er et 4e d'argent à trois fasces de gueules, aux 2e et 3e d'argent à trois doloires de gueules, les deux du chef adossées; sur le tout, écartelé au 1er d'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent, au 2e d'azur à trois fleurs de lis d'or et à la bordure de gueules chargée de huit besants d'or, aux 3e et 4e d'argent à deux fasces d'or.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Armorial du Pas-de-Calais, tome II, P. Bréemersch, J-Y. Léopold, p. 126.

Note: Dans l'écusson en abîme, les 3e et 4e quartiers devraient porter un champ de gueules, et non d'argent à l'enquerre, conforme aux armes des D'Harcourt. Mais, suite à l'erreur de blasonnement de Calonne -voir ci-dessous- la commune en a délibéré autrement.
Les armes que relève la commune de Beaurainville (Beaurain jusqu'au XVIe siècle), adoptées avant l'établissement de l'Armorial du Pas-de-Calais (tome II, 1996) sont décrites dans le dernier détail, pour la famille De Croÿ, et jusqu'à l'erreur, dans le Dictionnaire historique et archéologique du Pas-de-Calais (Arrondissement de Montreuil, canton de Campagne-lès-Hesdin, 1875), sous la plume d'Albéric de Calonne. Le baron de Calonne écrit, en 1875:

"Le choeur [de l'église] date du XVIe siècle et fut bâti par les châtelains de Beaurain. Leur blason, qui ornait la clef de voûte de la chapelle de droite, a été brisé pendant les travaux de réparation. On y voyait l'écu de Croÿ d'argent à trois fasces de gueules, écartelé de Renty d'argent à trois doloires de gueules; et sur le tout écartelé au 1er d'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent, qui est de Lorraine; au 2e d'azur à trois fleurs de lis d'or, à la bordure de gueules chargée de besants d'argent, qui est d'Alençon; aux 3e et 4e d'argent à deux fasces d'or, qui est d'Harcourt. [là, Calonne fait erreur sur le champ des d'Harcourt] L'écusson ainsi écartelé a été porté par trois générations de De Croÿ en souvenir de l'alliance [en 1432] d'Antoine de Croÿ avec Marguerite de Lorraine".

La seigneurie de Beaurain (plus tard, Beaurainville) était entrée en possession de la famille De Croÿ en 1412. Charles VI, qui appréciait son chambellan Jehan de Croÿ, seigneur de Renty, de Séninghem et autres lieux, le couvrit de récompenses et lui octroya, pour lui et ses descendants, le château et la seigneurie de Beaurain. Les De croüy furent ainsi durant quatre siècles, châtelains puis barons et comtes de Beaurain.
(Jacques Dulphy)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Plaque de rue (Photo Jacques Dulphy, 2012).



Site Internet de la commune, 2012.



Armes de la famille De Croÿ,
avant le mariage avec Marguerite de Lorraine en 1432.
Gouache de Marcel Stiennon, 1959.
(Aimablement transmis par Jacques Dulphy)

* * *

Sources: SI AD

Mise(s) à jour:
03/04/2017 Ajout d'un commentaire et d'un document.
13/03/2012 Ajout de deux documents.
30/10/2011 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright