81 049 - CAHUZAC
(Tarn)

D'azur au pal flamboyant d'argent.

Devise: « cahus me veilha » (la chouette me protège).

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Le blason est soutenu par deux cahus [hiboux], au naturel, à la demande du maire de la commune et de ses habitants.
Le dictionnaire des communes du Tarn précise en effet que Cahuzac pourrait être une formation latine ou romane sur cahus: «chat huant».
Le blason est sommé d’une grosse tour, évocation de l’ancien château de Cahuzac.
Deux épées croisées ou passées en sautoir sont brochantes sur la tour du château, elles rappellent le mémorable combat, si bien décrit, dans l’article, par Maître Pierre Bouyssou.
Le blason situé à la rencontre des épées est celui du célèbre mousquetaire.
Au dessus des créneaux de la tour du blason c’est normalement «l’emplacement» du cri de guerre (pour la ville de Castres, le cri de guerre, placé au dessus du blason est : «DEBOUT»).
Ici c’est, c’est un huhulement de chouette qui annonce et proclame: «Cahuzac».
Au bas du blason, la devise en occitan "Cahus me veilh" (la chouette me protège), choisie par René Batigne, occitaniste distingué de Saint Julia de Gras Capou, membre de la Société d’ Histoire de Revel Saint Ferréol.
Le listel, ou banderole support de la devise, rappelle par sa configuration les fabriques de tissus anciennement établies à Cahuzac, à la limite de notre Lauragais.
(Site en référence)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Blason sur le site «lauragais-patrimoine», dessin de Bernard Velay.



Site de l'Office de Tourisme du Pays de Dourgne, 2012.



Armorial Général de France, Charles D'Hozier (édit de 1696)
15e volume, Languedoc et Roussillon (2ème partie), folio No 2244.

* * *

Sources: SI DH

Mise(s) à jour:
09/12/2012 Ajout d'un lien et de deux documents.
12/04/2012 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright