42 034 - CERVIERES
(Loire)

D'azur au cerf passant d'argent.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Le village forézien de Cervières, attachant et à l’histoire troublée, ouvert de deux portes en ogive et privé par Richelieu du château qui le protégeait sur sa montagne quand il était encore une ville, porte d’azur au cerf d’argent. C’est un écu suspendu dans la salle de musée municipal, qui jouxte la mairie, qui le dit. Et il n’est pas le seul à rappeler, ici, le symbole du cerf.
Historien local reconnu, le Dr Jacques Barbier évoque ces armes parlantes: «Le nom de Cervière (sic, suivant l’ancienne graphie) signifie "lieu élevé" […]. S’il fait penser au nom du cerf qui figure dans le blason légendaire de Cervières c’est que celui-ci porte sur son front des cornes élevées…» (Petit guide historique de Cervières, Société des Amis de Cervières, 1990).
J. Canard, autre historien de Cervières, n’évoque pas le blason «au cerf», quoiqu’il referme l’introduction de son ouvrage «Cervières… agonisant» (1982) par un cul-de-lampe illustré… d’un cerf! Il mentionne néanmoins les armes attribuées d’office, et au hasard, par les commis de d’Hozier en vertu de l’édit de 1696 pour le Grand Armorial de France: «de sable, à un chevron d’or, chargé d’une mâcle de sable», précisant: «on ne l’a jamais utilisé!».
Autre historien de ce village fortifié, Paul Châtelain désigne Cervières comme l’antique Cerviera, «le pays aux cerfs», où les seigneurs courraient le cerf, le chevreuil et le sanglier.
A la page qu’il consacre vers 1450 à l’ancienne ville de Cervières, et à son château (qui fut démantelé au XVIIe siècle sur ordre de Richelieu), dans son Armorial destiné au duc Charles 1er de Bourbon, le héraut d’armes Guillaume Revel dessine les armes du prieur de Noirétable et des trois gentilshommes immédiatement voisins de Cervières, dont celui de «Jehan d’Ulphey» (Jean d’Urfé), blason coupé et vairé, dont le cimier est à la tête de cerf. «Son château était en face, de l’autre côté de la plaine des Bataillouses où, vers 1200, les comtes du Forez et les sires de Beaujeu eurent l’occasion de s’affronter» commente Paul Châtelain (Si Cervières m’était conté. Editions La Glane, 2010).
La commune de Cervières, dans les Hautes-Alpes, sans doute sur un même principe d'armes parlantes, porte un cerf. Mais une tête seule, d'or sur champ de gueules.
Le blason «D’azur au cerf d’argent» est placé, en 2014, dans la maison commune de Cervières, partagée entre la mairie et le musée d’histoire locale.
(Jacques Dulphy)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Blason sur la maison commune de Cervières.
(Photo Jacques Dulphy, 2014)



Armorial Général de France, Charles D'Hozier (édit de 1696)
17e volume, Généralité de Lyon, folio No 302.

* * *

Sources: ML DH

Mise(s) à jour:
26/08/2014 Modification du blason (passé en variante), ajout d'un commentaire et de deux documents.
03/06/2012 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright