59 181 - DOURLERS
(Nord)

D'azur au lion d'or, lampassé de gueules, tenant entre ses pattes une clef d'argent, le panneton en haut et à dextre.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Armorial des communes du Département du Nord, Chanoine Théodore Leuridan, 1909, ré-édition de 2011, p. 22.

La fille d'Ernest d'Esclaibes, dernier seigneur du lieu de ce nom, vendit le domaine de Dourlers en 1709 à Pierre Bady, architecte des bâtiments du roi. Nommé grand bailli et prévôt d'Avesnes, le chevalier Pierre Bady, seigneur d'Aymeries, du Sart, de Quatre-Ponts et de Dourlers, entreprit la construction du château de Dourlers, ou en confia le soin à son quatrième fils, le chevalier Antoine-François Bady du Pont de Dourlers.
Ce château fut saccagé en 1793 par les républicains; Charles Bady de Dourlers, comte de Normont, petit-fils du précédent, lieutenant du Royal-dragons en 1770, qui l'avait fait racheter par un prête-nom pendant l'exil, y revint après la Révolution, pour y mourir en 1832. Le château fut ensuite restauré et embelli par la marquise de Nédonchel, héritière du lieu. Il est aujourd'hui superbement entretenu par ses propriétaires.
Les Bady avaient leur sépulture dans l'église de la paroisse de Dourlers.
(Jacques Dulphy)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Page Facebook de la commune, 2018.



Armes de la famille Bady d'Aymeries, de Dourlers ou de Normont.
Gouache de Marcel Stiennon, vers 1966.
(Aimablement transmis par Jacques Dulphy)

* * *

Sources: AD SI

Mise(s) à jour:
31/01/2018 Ajout d'un commentaire, d'un lien et de deux documents.
14/12/2012 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright