90 037 - ELOIE
(Territoire de Belfort)

(1989) De gueules au pont d'une arche d'argent, sommé d'un coq d'or et posé sur une champagne ondée d'azur.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Adopté le 7 juillet 1989.

Entre 1957 et 1960, une commission des Archives Départementales a élaboré la définition des blasons de toutes les communes du Territoire de Belfort.
Pour Eloie, la définition héraldique était la suivante:
«De gueules au pont d’une arche d’argent soutenu d’une rivière d’azur en pointe».
Reprenant l’idée d’officialiser le blason du village, la municipalité a voulu y faire figurer le coq symbolique que la tradition attribue de longue date aux habitants d’Eloie, désignés en patois «les cô d’Elô». Non pas un coq immobile et figé mais un coq passant, c’est-à-dire un coq en marche représentant la volonté de progrès et d’évolution de la commune.
Après recherches et avis autorisés pris auprès d’héraldistes comme Camille HEIDET d’Essert, le Conseil Municipal d’Eloie, par délibération du 7 juillet 1989, adopta la nouvelle définition suivante:
«De gueules au pont d’une arche d’argent sommé d’un coq d’or passant, soutenu d’une rivière ondée d’azur en pointe».
D’après un article d’Armand JUND (maire d’Eloie de 1966 à 2001) publié dans le n°9 -juin 1992- de la revue La Vôge.
(Site de L’Écho d'Eloie)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Site Internet de la commune, 2013.

* * *

Sources: SI

Mise(s) à jour:
12/01/2013 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright