59 202 - ERQUINGHEM LYS
(Nord)

D'or au lion de sable, à la bande componée (palée) d'argent et de gueules brochant sur le tout.

Décorations:
Croix de guerre 1914-1918.

* * *

NOTES, COMMENTAIRES, BIBLIOGRAPHIE

Armorial des communes du Département du Nord, Chanoine Théodore Leuridan, 1909, ré-édition de 2011, p. 159.

Un lion de Flandre brisé d'une bande componée: ce sont les armes d'Erquinghem-Lys (59).
Leuridan (Armorial, 1909) précise que "plusieurs membres d'une branche de la famille des comtes de Flandre ont possédé la seigneurie aux XIIIe et XIVe siècles".
Le domaine d'Equinghem comprenait un château fort, qui fut rasé en 1214 pour éviter qu’il ne serve de refuge aux Flamands. Il fut reconstruit et vendu en 1283 par Jean V, châtelain de Lille, à Guy de Dampierre (1225-1305), margrave de Namur de 1263 à 1299, avoué d'Arras, seigneur de Béthune et de Termonde, comte de Flandre en 1253 par sa mère et comte effectif en 1280. Erquinghem passa plus tard à Guy de Flandre, son petit-fils, mort en 1345 et inhumé suivant sa volonté dans l’église d’Erquinghem.
(Jacques Dulphy)

* * *

LIENS (à titre indicatif)

* * *

DOCUMENTS DIVERS


Magazine municipal No 174, janvier 2018, p. 5.

* * *

Sources: AD SI

Mise(s) à jour:
03/02/2018 Ajout d'un commentaire et d'un document.
28/01/2013 Création de la page.



Les dessins des blasons sont exécutés par mes soins.
Les documents présentés proviennent, sauf indication contraire, de mes collections personnelles.
Toute utilisation dans un but commercial est interdite, sauf accord explicite de ma part.

Copyright